L’arbre à vent, une belle idée

Voilà le genre d’invention qui regroupe toutes les qualités. Ecologique, romantique, magnifique, humoristique : un arbre à vent imaginé par son créateur, Jérôme Michaud-Larivière, le PDG de la société NEWWIND, a fait un carton de selfies lors de la COP21. Il faut dire qu’avec comme parrain Arnaud Montebourg, comme environnement le Bourget et comme admirateurs près de 150 chefs d’Etat, le bébé est né sous de bonnes augures.

arbre à vent NEWWIND

Les deux Arbres à Vent achetés par Engie, installés à la COP21 (crédits Arnaud Dumas)

Une sculpture qui produit de l’électricité

L’arbre à vent, c’est une idée lumineuse : intégrer un système de captation du vent qui s’intègre dans le décor urbain. Ou même dans le jardin d’un particulier, qui peut y recharger sa voiture électrique. Ses 63 « feuilles », des mini-éoliennes en plastique, sont autant de micro-turbines, qui captent le moindre mouvement de vent, et créent donc localement de l’électricité sans passer par le réseau. Une technologie dite « biomimétique » (qui ressemble à la nature), clairement destinée à s’insérer à merveille dans un paysage urbain. Elle séduira certainement les mairies et les collectivités qui souhaitent développer la voiture électrique en ville. Cet « arbre électrique », qui mesure environ dix mètres de haut, peut produire plus de 3.000 kWh d’électricité par an, même avec peu de vent. Soit plus de 80% des besoins en électricité (hors chauffage) d’une maison de 125 mètres carrés. Pas mal pour une simple « plantation » dans son jardin…

L’idée a été récompensée par le 1er Grand Concours de l’innovation du CNAM en octobre dernier. Cela a permis à NEWWIND de lever plus d’un million d’euros pour construire ses arbres blancs et verts, puisque les commandes ont vite afflué.

Un exemple qui illustre la créativité que permet le fait de réinventer le monde d’aujourd’hui et de demain. Son inventeur, âgé de 57 ans, ex-scénariste pour le cinéma et la télévision, a eu cette idée « en observant les feuilles des arbres bouger continuellement, même sans grand vent », ce qui permet de produire une énergie modeste mais… en production continue. Les Arbres à Vent sont beaux, mais aussi totalement silencieux, et les riverains des premiers exemplaires plantés se disent déjà « amoureux »…

Sources : CapitalFrance 3EDFUsine Nouvelle Arbre à Vent

 

Sophie Girardot | DEMAIN LE NOUVEAU MONDE

Consultante en business durable et communication responsable, en stratégie éditoriale et content marketing. Blogueuse aussi. Passionnée par l'écriture, le journalisme, le design, la psychologie et la sociologie, le développement durable, le développement professionnel et personnel, et le monde de demain.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire