A lire, à voir : Ma sélection – Février 2019

Pour le début de cette année 2019, ma sélection personnelle de vidéos, de reportages et de documentaires sur les thématiques de la “collapsologie” et de la fin de la société thermo-industrielle telle que nous la connaissons.

Mon objectif est comme toujours de transmettre la connaissance et d’éveiller des réflexions, de créer des prises de conscience, en restant objectif et réaliste. Je ne cherche pas à provoquer des crises d’angoisse ou des dépressions ! Comme je souhaite l’expliquer dans ce magazine, le changement de modèle économique et sociétal est nécessaire, mais cela peut aussi être une excellente chose pour nous, comme pour la planète.

Pour ceux et celles qui découvrent ces thématiques, il existe (entre autres) des groupes sur Facebook dans lesquels vous pouvez discuter, comme Transition 2030 et La Collapso Heureuse.

ONU : “Nous sommes face à un menace existentielle directe”

“Le monde a deux ans pour agir contre le changement climatique” a averti lundi le chef de l’ONU. “Si nous ne changeons pas d’orientation d’ici 2020, nous risquons (…) des conséquences désastreuses pour les humains et les systèmes naturels qui nous soutiennent”, a déclaré Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU. 

L’Express, 11 septembre 2018

La Barbe ! Nicolas Meyrieux et l’Effondrement pour les Nuls

On commence par mon préféré, Nicolas Meyrieux ! (ses sources d’informations sont listées sous la vidéo)

La dernière vidéo de La Barbe ! / janvier 2019

Mathieu Ricard à TED : Plaidoyer pour l’altruisme

La thématique de l’effondrement et de la fin de la civilisation thermo-industrielle occidentale peut être très anxiogène. Cette prise de conscience peut générer du déni, mais aussi de la paralysie devant ce qui paraît être une catastrophe inéluctable. Alors que la seule chose dont nous avons besoin maintenant, c’est justement de passer à l’action. Et c’est simple !

Il y a 5 ans déjà, Mathieu Ricard démontrait que nous avons les clés en main, et les moyens pour tout changer. La base est d’être tous et toutes d’accord pour changer les choses, et appuyer dans ce sens de toutes nos forces.

Mediapart : Climat: faut-il vraiment parler d’«effondrement»?

Les données scientifiques sont là, et depuis l’été 2018 elles augmentent en nombre et confirment ce que l’on entend déjà depuis quelques années : la probabilité d’un changement drastique de paradigme, que ce soit au niveau du climat, des ressources, de l’extinction des espèces, est très élevée.

“Il faut organiser le pessimisme (…) et adopter une éthique de l’effondrement”.

Corinne Morel Darleux

RTS : L’étude de l’effondrement de l’écosystème global a un nom: la collaposologie

Usbek & Rica : Un collapsologue nous explique « pourquoi tout va s’effondrer »

La collapsologie, soit l’étude de l’effondrement en cours de nos sociétés industrielles, est depuis quelques années en plein développement, notamment en France. Simple extension du mouvement décroissant ou véritable renouveau transdisciplinaire de l’étude de l’Apocalypse qui vient ?

Les collapsologues pensent que nos sociétés industrielles ne peuvent pas continuer sur le même rythme, et qu’elles courent à leur perte. Depuis le Comment tout peut s’effondrer de Pablo Servigne paru en 2015, ce courant de pensée se structure, et Julien Wosnitza en est le dernier avatar. Ces collapsologues sont-ils l’avant-garde éclairée d’une humanité condamnée, ou plutôt des femmes et des hommes dont les prophéties catastrophistes ne sont pas prises au sérieux par leur congénères ? Eléments de réponse avec ce jeune auteur, dans cette émission animée par Guillaume Ledit en compagnie d’Annabelle Laurent et de Vincent Lucchese.

Le Monde : Du « coup de massue » à la « renaissance », comment les collapsologues se préparent à « la fin de notre monde »

Collapsologie 2019
Amélie Bourquard et Philippe Eveilleau, Côme et Lisa Eveilleau, famille de Saint Sève.

Libération :  La collapsologie : un discours réactionnaire ?

Un excellent article qui pose quatre grands problèmes sur la manière actuelle de parler de l’effondrement de la société – humaine, capitaliste, et occidentale…

“Il faut reconnaître au capitalisme sa résilience extraordinaire face aux désastres de tout ordre.”

Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l’environnement à l’EHESS

Libération : Effondrement, le début de la fin

Image issue de la série «Limbs» (2014) de Kyle Thompson, Etats-Unis. Photo Kyle Thompson. Agence VU

“L’effondrement de notre civilisation serait donc une certitude, et la disparition de l’humanité une hypothèse plausible. Mais comment anticiper une catastrophe dont on ignore tout ?”

Thibaut Sardier 

Le Salon du Survivalisme

qui aura lieu du 22 au 24 mars 2019 à Paris, Porte de la Villette :

Réchauffement climatique

A diffuser largement auprès de ceux qui n’ont pas encore pu comprendre :

Extinction Rebellion : La désobéissance civile s’organise à Londres

Le mouvement né il y a seulement 6 mois s’étend dans le monde entier. Reprenant l’exemple de l’action de Gandhi, ils prônent l’action pacifiste, et sont prêts à se faire enfermer en prison pour acter leur refus de la non-action face à l’extinction animale et humaine.

Leur grand atout est d’être soutenus par une centaine d’universitaires et de scientifiques issus des universités les plus prestigieuses.

Leur site internet explique en vidéo (en anglais) leurs 3 principes fondamentaux :

  • que le gouvernement dise la vérité sur la gravité de la situation,
  • qu’il adopte des politiques juridiquement contraignantes pour réduire les émissions de carbone du Royaume-Uni et éliminer l’excès de gaz à effet de serre dans l’atmosphère,
    qu’il coopère sur le plan international pour que l’économie mondiale utilise au maximum les ressources d’une demi-planète par an.

Ils rejoignent l’action pacifique et légale de l’Affaire du Siècle, cette fois en France, une action en justice massive qui continue à réunir des signatures pour peser sur la décision du juge.

L’affaire du Siècle : les petits pas personnels ne suffisent plus, on agit à grande échelle !

Quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits.

De nombreuses personnalités s’engagent auprès des ONG pour reprendre l’exemple d’autres pays, qui ont décidé d’agir sur le plan légal.

Pour signer la pétition c’est ici !

Le nombre de signataires a déjà dépassé l’objectif initial de 2 millions, l’objectif est maintenant de dépasser les 3 millions de signataires, qui s’engagent à porter plainte collective contre l’Etat Français.

Vous avez aimé cet article ?

Vous souffrez d’écoanxiété, de solastalgie ? Vous ne savez pas à qui parler de vos peurs, de vos angoisses, de vos questionnements ? Vous voulez agir pour entrer en Adaptation Volontaire ?

Vous pouvez me contacter pour un suivi personnalisé : coaching, conseils, soutien thérapeutique. Pour en savoir plus, lisez la présentation de mes services

Et si vous avez des questions, contactez-moi !

Le texte de cet article est la propriété de son auteur et ne peut être utilisé sans son accord et sous certaines conditions.

 72 vues

 

Sophilosophy Barbarella

Créatrice de contenus en ligne, je suis également conseil et coach en psychologie positive sur deux thématiques : les personnes surdouées et multipotentielles, et l'éco-anxiété et la solastalgie. Diplômée en journalisme et en psychosociologie, je suis passionnée par le développement durable, le développement professionnel et personnel, et le monde de demain. Retrouvez-moi sur : maviemagique.com, thejobrevolution.com, demainlenouveaumonde.com, lamajestedeselephants.com, et sur les réseaux sociaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.