Pourquoi ce magazine ?

Si vous lisez ma bio, vous verrez que la fin du monde, de « notre » monde, enfin de la société telle qu’on la connaît aujourd’hui, ça m’intéresse depuis un bout de temps. 

Depuis que j’ai 20 ans, en fait, quand j’ai rencontré des survivalistes aux États-Unis. Des » durs », des vrais, qui attendent l’Apocalypse en préparant leurs bunkers, la Bible dans une main et un flingue dans l’autre.

Puis en 2006, après des années passées dans la rat race, en ouvrant les yeux sur la réalité de l’extinction massive des espèces, et de la fin probable de nos réserves (de pétrole, de poissons, d’endroits préservés). Probable, c’est d’ailleurs l’adjectif qui me poursuit depuis ce temps. 

Car même si je m’intéresse à ce sujet de l’effondrement de la société industrielle, c’est surtout pour me poser des questions. Personne ne connaît réellement le futur. Néanmoins, les prédictions des scientifiques se recoupent pour nous décrire un monde, une (des) civilisation(s)s en déclin. Rapide et brutal, ou lent et constructif. Même si c’est bien parti pour aller vers la première option.

Je m’intéresse autant à ces recherches scientifiques qu’aux bonnes idées des survivalistes et autres preppers, mais aussi des anciens, pour se préparer aux chocs économiques, écologiques ou sociétaux. Des notions d’adaptation volontaire et de sobriété heureuse.

Je parlerai aussi de psychologie, de résilience, de détresse, de recherche de sens, de retour aux sources ou de minimalisme. Je parlerai de solitude, d’entraide, d’esprit de groupe, et de la galère quand on veut créer des communautés qui tiennent la route. 

Je partagerai aussi des contenus que je trouve intéressants, des réflexions sur notre manière d’habiter la planète à des recettes de confiture aux pissenlits (ça ne coûte rien et c’est super bon). 

Bref, j’essaye de répondre à des questions, et surtout à la principale : demain, le nouveau monde, il sera comment ? On en fera quoi ? Il sera moins bien ou mieux que celui qu’on a, que ceux qu’on a connus ? Apocalypse ou doux changements ? 

Et moi, je fais quoi dans tout ça ? Je me prépare comment, que ce soit pour faire mon deuil du confort moderne ou pour transformer ma vie en mieux ?

Car on en est tous.tes là, maintenant. Enfin ceux et celles qui ont pris la pilule rouge, qui sont sorti.e.s de la Matrice, bref qui ont ouvert les yeux sur la réalité du monde d’aujourd’hui. Et de ses problèmes.

A bientôt de lire vos commentaires. Je sais pas mal de choses sur le sujet, mais j’aime surtout apprendre et comprendre, donc n’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice !

Vous avez aimé cet article ?

 

Sophilosophy Barbarella

Créatrice de contenus en ligne, je suis également conseil et coach en psychologie positive sur deux thématiques : les personnes surdouées et multipotentielles, et l'éco-anxiété et la solastalgie. Diplômée en journalisme et en psychosociologie, je suis passionnée par le développement durable, le développement professionnel et personnel, et le monde de demain. Retrouvez-moi sur : maviemagique.com, thejobrevolution.com, demainlenouveaumonde.com, lamajestedeselephants.com, et sur les réseaux sociaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.